Trophée Eric Bompard - 17 au 19 novembre 2006- Paris Bercy

Programmes Courts
On retient ...

Hommes
Quadruple : le seul et unique.
Lors de l’épreuve des programmes courts messieurs, peu de quadruples sauts ont été tentés, un seul a été réussi : celui de Brian Joubert, placé en combinaison avec un triple boucle. Il faut dire que la plupart des grandes figures de la discipline sont absentes de ce 3ème Trophée Bompard. Le quadruple exécuté par Joubert lui a d’ailleurs valu la 1ère place devant Préaubert et Klimkin.
Classement provisoire :
1. Brian JOUBERT (FRA) : 77.35
2. Alban PREAUBERT (FRA) : 71.38
3. Ilia KLIMKIN (RUS) : 64.80
4. Sergei DOBRIN (RUS) : 62.85
5. Jamal OTHMAN (SUI) : 59.18
10. Jérémie COLOT (FRA) : 56.26

Femmes
La révélation coréenne.
En 2005, une jeune japonaise, Mao Asada, se révélait au public parisien. Cette année, c’est une Coréenne, Yu-Na Kim, âgée de 16 ans, qui constitue la révélation de ce Trophée Bompard. Sur le « Tango de Roxane » (Moulin Rouge), elle a fait preuve d’une sûreté technique, avec une combinaison triple-triple, mais aussi d’un sens artistique plutôt développé pour son jeune âge. Dans les couloirs de la patinoire, on annonce déjà de futures belles batailles entre Asada et Kim.
Classement provisoire :
1. Yu-Na KIM (KOR) : 65.22
2. Miki ANDO (JPN) : 65.02
3. Joannie ROCHETTE (CAN) : 58.92
4. Kimmie MEISSNER ( USA) : 52.56
5. Anne Sophie CALVEZ (FRA) : 50.96
9. Nadège BOBILLIER (FRA) : 40.52
10. Candice DIDIER (FRA) : 32.42

Couples
Un couple en moins, puis deux,…
Ils devaient être 12. Ils ne furent que 8. Les forfaits des couples artistiques se sont succédés. Entre autres : Zhang/Zhang, récents médaillés des jeux Olympiques de Turin, Pla/Bonheur – Yannick s’étant retourné un doigt, ou encore Araslanova/Blanchard, l’ex-nouvelle paire française qui vient tout juste de se séparer pour une sombre affaire de naturalisation de la jeune fille.
Restaient sur la glace les inusables Petrova/Tikhonov, qui ont terminé 1ers , grâce à leur belle interprétation de la Sarabande de Haendel. L’autre paire russe, Obertas/Slavnov, se place 3ème derrière les Américains, Inoue/Baldwin.
Classement provisoire :
1. Maria PETROVA / Alexei TIKHONOV (RUS) : 61.64
2. Rena INOUE / John BALDWIN ( USA) : 57.44
3. Julia OBERTAS / Sergei SLAVNOV (RUS) : 55.30
4. Elizabeth PUTNAM / Sean WIRTZ (CAN) : 53.48
5. Jiaqi LI / Jiankun XU (CHN) : 51.02
7. Adeline CANAC / Maxima COIA (FRA) : 44.74
8. Mélodie CHATAIGNER / Medhi BOUZZINE (FRA) : 44.36

Danse originale
Gagner des points ou vivre le tango ?
Cette année, l’ISU a choisi le tango pour les danses de création. Plus qu’une danse, c’est un jeu de séduction, une relation intense entre un homme et une femme. Et chaque saison, la question se pose pour les patineurs de choisir entre assurer techniquement ou transpirer sur la glace l’âme de la danse. Certains couples, comme Denkova/Staviski, ont choisi cette seconde option et ont tenté l’aventure « d’entrer dans la danse » - ils sont 1ers à l’issue de l’épreuve. Beaucoup d’autres, en costumes noirs ou rouges et cheveux laqués, ont préféré faire la course aux points. Reste à déterminer lesquels sont les mieux récompensés par leur choix…
Classement provisoire (après la danse originale) :
1. Albena DENKOVA / Maxim STAVISKI (BUL) : 99.47
2. Isabelle DELOBEL / Olivier SCHOENFELDER (FRA) : 96.90
3. Federica FAIELLA / Massimo SCALI (ITA) : 88.39
4. Anna CAPPELLINI / Luca LANOTTE (ITA) : 80.76
5. Nathalie PECHELAT / Fabian BOURZAT (FRA) : 80.76
8. Pernelle CARRON / Mathieu JOST (FRA) : 73.86

Anne-Claire LETKI