Trophée Eric Bompard - 17 au 19 novembre 2006- Paris Bercy

Un patinage à deux vitesses
Femmes, programme libre

 

Le physique est le même, le style similaire mais le pays est différent. Comme en 2005 avec la Japonaise Mao Asada, le Trophée Eric Bompard 2006 a couronné la toute jeune Coréenne Yu-Na Kim. A 16 ans tout juste, elle a bluffé les juges et le public par son audace, « sa fraîcheur et sa détente. Elle a un rebond incroyable lorsqu’elle saute, j’ai rarement vu ça », souligne Véronique Fleury, contrôleur technique ISU. Championne du monde junior, troisième du récent Skate Canada, Yu-Na Kim a réalisé un programme libre prometteur avec une seule erreur marquante, une chute sur son dernier double axel. Derrière, la Japonaise Miki Ando monte sur la deuxième marche du podium avec un libre plus original façonné par le célèbre Nikolaï Morozov. Quant à la médaille de bronze, elle termine au cou de Kimmie Meissner, championne du monde en titre. Satisfaite de son résultat, l’Américaine a changé quelques éléments de son programme depuis le Skate America : « Là-bas je n’avais pas tenté le triple axel. Ici j’avais décidé de le faire. J’ai essayé de faire mon job ».

 

 

Classement du programme libre :
1. Yu-Na KIM (KOR) : 119.32
2. Miki ANDO (JPN) : 109.42
3. Susanna POYKIO (FIN) : 105.87
4. Kimmie MEISSNER ( USA) : 105.47
5. Joannie ROCHETTE (CAN) : 92.60
8. Anne Sophie CALVEZ (FRA) : 72.30
9. Nadège BOBILLIER (FRA) : 69.36
11. Candice DIDIER (FRA) : 59.26

Les Françaises font du sur place
Les premières places de Yu-Na Kim et de Miki Ando témoignent une fois de plus de l’émergence de l’Asie sur la glace internationale « C’est un peu comme les Russes il y a quelques années. S’ils veulent s’en sortir, il faut qu’ils réussissent » explique Véronique Fleury. Et pendant que les patineuses asiatiques engrangent les médailles, les Françaises, elles, continuent de sombrer. « Je suis déçue, poursuit Véronique Fleury. Les Françaises manquaient de combativité. Anne-Sophie (Calvez, ndlr) est en forme en ce moment mais sa faiblesse, c’est son mental. De manière générale, les filles restent trop sur leurs acquis. Depuis deux ans elles n’ont pas progressé sur les pirouettes et sur les pas, alors qu’à l’inverse, les garçons ont beaucoup travaillé sur ce domaine. » Si elles doivent s’améliorer en artistique, Calvez, Bobiller et Didier doivent aussi se forger un esprit d’équipe : « Il n’y a pas cette émulation que l’on retrouve chez les garçons. L’une s’entraîne à Rennes, l’autre à Paris et la troisième à Annecy. Il faudrait créer cette effervescence qui fait défaut en organisant des regroupements. » Et sur ce point, c’est à la Fédération Française des Sports de Glace d’intervenir.

Adeline Sennecheau

Classement final :
1. Yu-Na KIM (KOR) : 184.54
2. Miki ANDO (JPN) : 174.44
3. Kimmie MEISSNER ( USA) : 158.03
4. Joannie ROCHETTE (CAN) : 151.52
5. Susanna POYKIO (FIN) : 148.81
8. Anne Sophie CALVEZ (FRA) : 123.26
9. Nadège BOBILLIER (FRA) : 109.88
11. Candice DIDIER (FRA) : 91.68