Mini-Interviews

des Etoiles de la Glace
Rencontre avec des patineurs décontractés

Interviews réalisées par Anne-Claire lors du gala de Lyon, le 8 avril 2003 :

 

"- Tes impressions Jérôme (Blanchard)?

- Pour l'instant, à chaud, ça va, je suis pas trop stressé, j'ai un peu peur d'oublier mon programme!

- Vous allez patiner sur?

- Un medley d'Elvis, on va voir ce que ça va donner!

- On vous revoit l'an prochain dans les compétitions?

- Oui, on va essayer. Là on reprend, on a changé d'entraîneur, maintenant on patine avec Stanislas Léonovitch. Ca se passe bien, on recommence doucement, et on espère que ça va marcher"

 

"- Comment ça se passe ce gala Brian?

- Pour l'instant, ça se passe bien. Moi j'ai des petits soucis au niveau de l'affûtage, donc j'accroche pas très bien à la glace. Sinon le public est bon, donc tout va bien!

J'adore faire les tournées équipe de France, c'est la deuxième que je fais. Il y a une très bonne ambiance entre les patineurs, c'est un bon moment de détente en fait.

- C'est pas trop long, fatiguant?

- Ah si, c'est fatiguant! C'est vrai que les derniers jours on en a un peu marre dans le sens où on est fatigué. On veut toujours faire plaisir au public, mais c'est vrai que ça devient plus dur."

 

"- Alors, Julie (Zenatti), tes impressions? (après sa prestation avec le jeune Yannick Ponsero)

- Il fait froid!!! (rire) Super froid! J'ai les pieds trempés alors que j'ai pas patiné! Non mais je crois que je suis prête pour le patin! (rire) A force d'aller au milieu de la glace avec mes chaussures, je crois qu'il va bientôt falloir que je prenne les patins! C'est même plus dangereux avec mes chaussures qu'avec des patins!

Sinon, c'est chouette que les deux mondes s'allient. De rencontrer des gens comme Yannick (Ponsero), ou Stéphane (elle a chanté avec Stéphane Lambiel à Paris), c'est vraiment super.

Que les deux (chant et patin) se mélangent je trouve ça bien, et j'espère que ça va grandir, et qu'un jour on pourra faire des vrais "lives" avec des patineurs, chanteurs, musiciens...

- Comment t'es venue l'idée de chanter pour les Etoiles de la glace?

- En fait, on m'a contactée, et j'ai accepté. Par contre je ne vais pas faire toute la tournée car j'ai beaucoup de promos, je ne peux pas tout faire en même temps! Mais quand je peux, je viens!"

"-Vanessa, peux-tu nous dire quelques mots?

- Alors, heure de fin du gala moins 15 min! On est tous très contents d'avoir patiné, et on est tous très excités bien que nos yeux commencent à fatiguer! On remet ça demain après-midi et demain soir ; c'est vrai qu'on est réglé comme des horloges maintenant, on sait exactement quand on passe, quand on doit se préparer, on commence à ne plus réfléchir!

- Et l'accueil du public?

- Très bien. Moi je reviens un peu dans ma région, c'est très sympa, c'est super!"

 

"- Alors tes impressions Stanick?

- La tournée a commencé difficilement, mais ça part très bien maintenant.

- Difficilement?

- Oui, c'est fatiguant, surtout après les championnats du monde où ça s'est pas très bien passé. Il y avait donc une ambiance un peu bizarre, mais là ça commence à se mettre en place, ça commence à bien se rôder. Il y a des soirées un peu difficiles, mais bon c'est bien, pour nous c'est une récompense la tournée, c'est très sympa d'être ensemble. On a attendu la tournée avec impatience depuis le début de l'année, maintenant, on y est, il faut qu'on apprécie!

- Au niveau de la fatigue, ça va?

- Ben ça commence! Il faut prendre le rythme en fait. On accuse un peu le coup en ce moment. Bercy, c'était un gros truc, c'était un peu dur. Mais c'est notre vie de patiner, depuis tout jeune on veut faire ça, donc il y a toujours le plaisir qui passe au dessus de la fatigue, et heureusement! c'est un peu notre sauveur!

- Apparemment il y a une bonne ambiance entre patineurs (Patrice Lauzon vient de taquiner Stanick)

- Oui, c'est clair, on est une équipe, on se marre bien. Ce qui compte quand c'est un peu plus difficile, c'est de recréer cet esprit d'équipe."

 

"- Et toi Gwendal, comment ça va? (nous l'interrogeons en toute fin de soirée)

- Dès ce début de tournée, on est déjà fatigués, le rythme est parti très très fort, et très dur, avec une organisation qui est un peu difficile à mettre en place pour l'instant. Il y a eu déjà 7 galas, et déjà plein de changements dans les gens qui patinent, donc on n'a pas encore d'ambiance d'équipe, on n'a pas de repères par rapport au spectacle, au niveau du temps par exemple, il n'y a pas eu un seul gala qui a eu la même durée. Tout ça, ça fait qu'on est un peu sur la brèche.

Mais sinon, le public Lyonnais répond très bien comme d'habitude, et il nous a beaucoup aidé ce soir. On est contents aussi que ce soit plein dès la première soirée ; sachant qu'il y a encore deux galas derrière, c'est bien!"